418-867-8001
193 rue Lafontaine, Rivière-du-Loup
Voir nos conseillers en voyages
418-867-8001
193 rue Lafontaine, Rivière-du-Loup

Où peut-on boire du vin de glace à la source dans le monde ?

Ne laissez pas l’hiver vous mettre des bâtons dans les roues, surtout pendant la saison des vendanges ! Il existe deux façons de faire honneur à une récolte vinicole à la nouvelle année, et de nombreux endroits sur la planète où les mettre en pratique. 

 

Vous pouvez voyager et vous rendre jusque dans l’hémisphère sud, où les récoltes vinicoles habituelles ont lieu au printemps de l’hémisphère nord… ou simplement faire la paix avec l’hiver et découvrir le vin très spécial qu’il arrive à créer. 

 

Le vin de glace est un exemple de ce qu’on peut arriver à faire lorsque la vie nous donne des citrons; dans ce cas-ci, les citrons sont les raisins gelés, et la limonade, le délicieux vin de glace ! Lorsque les conditions hivernales sont idéales, les grappes gèlent sur la vigne, à partir desquelles les viticulteurs peuvent produire du vin de glace.   

 

Qu’est-ce qui rend le vin de glace si extraordinaire ? Lorsque les raisins sont encore sur la vigne, et que la température baisse jusqu’au point de congélation, ce n’est que la teneur en eau du fruit qui gèle, le sucre et les autres solides ne gèlent pas. Ainsi, la petite quantité de jus extraite par les viticulteurs est très concentrée.  

 

Pour obtenir un vin de glace naturel, les raisins doivent être entièrement mûrs sur la vigne avant de subir une forte congélation (à partir de −8 °C). Ce n’est pas gagné d’avance. Les raisins peuvent être perdus avant la récolte, et au moment où ils gèlent, les vendangeurs doivent travailler la nuit pour s’assurer de récolter tous les raisins avant que le soleil ne les réchauffe à l’aube. 

 

Le vin issu de ce processus de congélation est un produit très doux, à l’acidité équilibrée, et il peut seulement être produit en petites quantités. Évidemment, son prix reflète cette réalité.  

 

Si vous désirez goûter à du vin de glace à la source et voir sa méthode de fabrication, vos choix de destinations sont plutôt limités. Le vin de glace peut seulement être produit dans les régions vinicoles où il fait suffisamment froid. Et la période de récolte peut varier selon les températures.

 

Ancien Monde

Comme de nombreuses innovations culinaires, le vin de glace pourrait être le fruit d’un heureux « accident », né d’un hiver exceptionnellement rigoureux dans la région de Nuremberg en Allemagne vers 1800. Les vignerons décidèrent cette journée-là de tout de même presser leurs raisins gelés… et voilà ! 

 

Le fait qu’à l’époque, en Allemagne, les vins doux de vendange tardive du Rhin étaient déjà hautement appréciés a sûrement aidé. Bien que pour ce type de vin le processus soit différent, il est fort probable que la vendange tardive ait joué un rôle important dans l’appréciation et l’élaboration des vins de glace au cours des rares années suivantes où les conditions météorologiques étaient propices à des productions de qualité. 

 

La technologie, comme les lumières électriques pour faciliter les vendanges nocturnes, ont contribué à multiplier les millésimes d’Eiswein dans la seconde moitié du XXe siècle. L’Autriche et quelques autres pays, majoritairement en Europe centrale, produisent eux aussi de petites quantités.  

 

Notre suggestion : combiner un voyage de dégustation d’Eiswein à une escapade de ski ou de planche à neige en Europe. 

 

Nouveau Monde

Bien que la culture vinicole y soit beaucoup plus récente, la région viticole du Niagara au Canada atteint chaque année, sans décevoir, les niveaux de congélation espérés pour le vin de glace.  

 

Avec l’aide de certains vignerons venus d’Europe centrale pour l’expérimentation du vin de glace dans les vignobles du Niagara, ladite région ne tarda pas à produire ce vin rare dans des quantités commercialement viables. En 1991, un vin de glace de Niagara a gagné le Grand Prix d'Honneur à la Vinexpo en Europe, donnant l’entrée de jeu au vin de glace canadien sur la scène internationale des vins.  

 

Aujourd’hui, le Canada est la superstar mondiale des vins de glace et le plus important producteur, avec des productions plus grandes que tous autres pays combinés. Niagara (photo du haut) demeure le centre de la production des vins de glace au Canada, bien qu’il soit produit dans plusieurs autres domaines viticoles à travers le pays.  

 

De l’autre côté de la frontière et des Grands Lacs d’Amérique du Nord, des vignobles américains se sont aussi lancé dans la production du vin de glace, particulièrement dans le Michigan, mais aussi dans les États de l’Ohio, New York et la Pennsylvanie. Nous ne sommes pas seuls à vouloir produire ce vin qui célèbre le froid de l’hiver !  

 

Notre suggestion plongez dans l’esprit viticole en participant à un festival local de vin de glace local. Parfois, il est même possible de participer à la récolte des raisins à minuit, une expérience plus amusante que ce que l’on pourrait penser.   

 

COMMENCEZ À PLANIFIER VOTRE VOYAGE VINICOLE DÈS AUJOURD’HUI !   

 

Par : Lynn Elmhirst, BestTrip TV

 

check