418-867-8001
193 rue Lafontaine, Rivière-du-Loup
Voir nos conseillers en voyages
418-867-8001
193 rue Lafontaine, Rivière-du-Loup

Un nouvel océan sur la carte du monde

About Antarctica

Sortez votre carte du monde, ou votre globe, et repérez le nouvel océan à explorer. i vous pensiez avoir visité tous les océans du monde, soit l’Atlantique, le Pacifique, l’Indien et l’Arctique, sachez qu’il vous en manque un cinquième à voir, à naviguer, ou dans lequel plonger pour pouvoir cocher toutes les cases. Vous voudrez peut-être le rajouter à votre liste !

À l’occasion de la Journée mondiale des océans du 8 juin 2021, la National Geographic Society (NGS) a officiellement reconnu l’« océan Austral ». C’est l’étendue d’eau qui circule autour de l’Antarctique – bordée par le circumpolaire antarctique –, techniquement depuis le littoral du continent blanc jusqu’au 60° de latitude sud. 

Et quelle est donc sa taille ? L’océan Austral fait plus de deux fois la taille des États-Unis.  

C’est la première fois depuis plus de cent ans qu’un « nouvel » océan est reconnu par la NGS. Mais ce n’est pas réellement une nouvelle

« L’océan Austral est reconnu depuis longtemps par les scientifiques, mais puisqu’aucun accord international n’a jamais été trouvé, nous ne l’avions jamais reconnu officiellement », explique un géographe pour la société dans un article pour le magazine National Geographic.  
 
La National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) a reconnu l’océan Austral plus tôt cette année, se joignant ainsi à l’Organisation hydrographique internationale (IHO) et au U.S. Board on Geographic Names (USGS). Ces deux dernières reconnaissent depuis longtemps l’océan qui borde l’Antarctique, mais l’appellation n’a jamais été officiellement adoptée.  

Alors pourquoi maintenant les eaux polaires les plus au sud de la planète se méritent-elles leur propre appellation du côté de la Nat Geo ? Les scientifiques de la société espèrent que cette reconnaissance et cette nouvelle visibilité aideront à sensibiliser davantage les gens à l’importance de cette région vitale et à la nécessité de préserver les eaux polaires. En incluant l’océan Austral sur toutes les cartes qu’elle publie pour ses lecteurs et téléspectateurs de tous âges, l’organisation scientifique et éducative à but non lucratif aide à faire changer les choses… Peut-être qu’un accord international se concrétisera enfin ? 

Le « nouvel » océan est relié aux extrémités les plus méridionales des quatre autres océans, et son courant joue un rôle central dans la circulation océanique mondiale, faisant circuler les volumes d’eaux les plus importants de toute la planète. Cette canalisation de volumes très élevés d’eaux plus chaudes et plus froides autour de la Terre a un effet sur le climat du monde entier, et pas seulement à la source. Alors ce qui se passe dans l’océan Austral concerne la planète entière. Ces derniers mois, deux vastes icebergs, y compris le plus grand du monde, se sont détachés de l’Antarctique pour se jeter dans l’océan Austral en raison du réchauffement climatique.  


L’océan Austral « englobe des écosystèmes marins uniques et fragiles qui abritent une faune marine merveilleuse, notamment les baleines, les pingouins et les phoques », explique un explorateur pour la National Geographic. Et malgré sa réputation de désert glacé, il demeure néanmoins le domicile de milliers d’espèces qu’on ne retrouve nulle part ailleurs sur terre, affirme la société.   

Le « baptême » de ces eaux autour de l’Antarctique arrive à un moment où les croisières d’expédition polaire sont très tendance dans l’industrie du voyage. Les navires utilisés pour ce type d’itinéraire sont dotés de coques renforcées qui les rendent suffisamment robustes pour résister à la glace plus mince rencontrée durant les mois d’été. 

Les navires d’expédition les plus récents ont été conçus avec les toutes dernières technologies et innovations en matière de combustible, de puissance et de systèmes qui leur permettent de maintenir leur position sur l’eau sans avoir à jeter l’ancre, évitant ainsi d’endommager le fond de l’océan et d’affecter la gestion des déchets, faisant en sorte qu’encore à ce jour des voyageurs privilégiés puissent visiter la région.  
  
Votre conseiller ou conseillère en voyages peut vous aider à planifier une croisière d’expédition écoresponsable dans l’océan Austral. Ne manquez pas le bateau !
 
#commencezvotrevoyage

Par : Lynn Elmhirst, productrice et animatrice, BestTrip TV

© BestTrip.TV/Influence Entertainment Group Inc ou détenteur de droits. Tous droits réservés. Vous êtes autorisé à partager le contenu de cette page, mais sa publication, diffusion, réécriture ou redistribution est interdite. 

check