418-867-8001
193 rue Lafontaine, Rivière-du-Loup
Voir nos conseillers en voyages
418-867-8001
193 rue Lafontaine, Rivière-du-Loup

Voyager avec son animal domestique

About Anywhere

Une étude réalisée par une compagnie hôtelière révèle que plus de la moitié des propriétaires d’animaux de compagnie planifient voyager avec toutou au moins une fois au cours de l’année à venir. 

Il est surprenant de constater qu’un tiers des répondants déclarent avoir une liste de lecture musicale pour leur animal chéri, et d’autant plus de voir que moins de 10 % d’entre eux auraient planifié leur voyage en effectuant des recherches en ligne sur comment voyager avec son animal familier. 

Nous sommes donc venus à la rescousse.  

Si vous ne pouvez simplement pas supporter l’idée de laisser votre animal de compagnie à la maison lorsque vous partez en vacances, nous avons préparé une liste de conseils à suivre pour rendre l’expérience agréable pour vous et votre animal.   

Commencez par une visite chez le vétérinaire  

Avant de partir en voyage, vous devez vous assurer d’être en bonne santé, et votre animal doit l’être aussi. Demandez au vétérinaire de votre fidèle compagnon s’il est d’avis que celui-ci soit physiquement et mentalement apte à vous accompagner dans vos déplacements. 

Si déjà il présente une réaction anxieuse sur le chemin de la clinique vétérinaire du coin, vous devriez peut-être y repenser à deux fois avant l’emmener dans un endroit encore moins familier, et beaucoup plus loin. 

Discutez de votre moyen de déplacement avec le vétérinaire. IL se pourrait qu’un médicament soit recommandé pour aider à réduire le stress ressenti par l’animal en avion ou en train, par exemple.
 
Assurez-vous que tous ses vaccins soient à jour et d’apporter avec vous toutes preuves justificatives. Les compagnies aériennes, même pour les vols intérieurs, et certainement toutes les autorités frontalières exigeront de voir le certificat de santé de l’animal.   

L’identification

À tout le moins, votre animal devrait porter un collier solide et bien identifié avec votre nom complet et vos cordonnées. Les vétérinaires recommandent l’insertion d’une micropuce pour que, dans la pire des catastrophes, vous ayez toutes les chances de retrouver votre précieux compagnon.  

Les experts suggèrent également de garder une photo récente et claire de votre animal, juste au cas où il aurait été déposé au mauvais endroit. Et évidemment, tout sac, tout panier ou toute cage de transport doit être clairement identifiée au nom de pitou ou minou.

Dans vos bagages 

Votre animal a besoin de plus qu’une sélection musicale. Veillez à emporter avec vous une quantité suffisante de nourriture, de gâteries et de médicaments (prescrits et nécessaires) pour éviter de ne pas avoir accès aux mêmes produits à destination. Les règles sanitaires diffèrent d’un pays à l’autre et les médicaments vendus risquent de ne pas être les mêmes qu’au Canada.  

Aidez votre fidèle compagnon à se sentir à l’aise, comme s’il était chez-lui. Plus de 40 % des répondants à l’étude affirment que leur animal aurait beaucoup de difficulté à se séparer de son jouet favori s’il était loin de la maison. Nous ajouterions à cela son petit doudou et son lit, si c’est possible de les apporter.  

La sécurité d’abord ! 

Vous voulez que votre animal soit confortable, mais avant tout qu’il voyage en sécurité. Les animaux ne devraient jamais être laissés libres dans une voiture ou tout autre moyen de transport. Ils doivent être transportés avec un harnais de voyage adaptés, ou attachés à l’aide d’une ceinture de sécurité spécialisée, tout comme leur maître.   


Tout animal ne peut pas vous accompagner  

Ne pensez pas que vous allez pouvoir glisser en douce votre lama chéri avec vous dans la cabine des passagers de l’avion sous prétexte qu’il s’agit de « votre animal de soutien émotionnel ». 

À peu près toutes les compagnies aériennes en Amérique du Nord ont pris des mesures contre les voyageurs qui abusaient du système pour pouvoir voyager avec leur animal familier à leurs côtés dans la cabine des passagers, sous couvert du fameux « support émotionnel ». En effet, elles n’accepteront plus l’éventail étonnant d’êtres vivants qui leur était présenté, qui pouvait aller des reptiles aux grands oiseaux.  

Alors, avant de réserver vos vols, parlez à votre conseiller en voyages pour connaître vos options. Les compagnies aériennes n’ont pas toutes les mêmes règles à l’égard des animaux; il faut aussi prendre en compte le type d’appareil et l’itinéraire.  

Selon la taille de votre animal, il pourrait peut-être vous accompagner dans la cabine des passagers s’il est bien en place dans une cage de transport si celle-ci peut s’insérer sous le siège devant vous.

Si vous prenez l’avion avec votre animal de compagnie, nous vous recommandons de demander à votre conseiller en voyages de vous réserver un itinéraire direct, ou avec le moins d’escales possible pour réduire le stress causé à votre animal. 

Vous ne pouvez pas simplement vous présenter à l’aéroport avec un animal; des réservations doivent être effectuées pour lui également, même s’il est admis en cabine avec vous. De plus, il y a souvent un supplément pour les animaux, et les compagnies aériennes limitent le nombre d’animaux acceptés sur un vol, alors mieux vaut réserver tôt et s’assurer d’avoir tout bien planifié, sans oublier aucun détail.    

L’American Kennel Club® donne quelques autres conseils sur la manière la plus sécuritaire de voyager avec votre animal en avion.

L’hébergement

Il est possible que votre vétérinaire vous recommande de voyager avec votre animal à jeun pour son propre confort (mais vous devrez quand même vous assurer qu’il ait accès à de l’eau et une ventilation adéquate). Une fois à destination, il aura besoin de se nourrir, se dégourdir et de faire ses besoins, ce qui signifie plus de planification avant le départ pour vous assurer qu’il puisse bénéficier de toutes les pauses dont il a besoin et que le type d’hébergement choisi accepte les animaux.

Près de la moitié des répondants à l’étude portant sur le voyage avec son animal domestique déclarent que le principal obstacle rencontré est celui de trouver un endroit où loger qui accepte les animaux. 

Ne prenez jamais le risque d’arriver sur place (à l’hôtel, par exemple) et de vous voir refuser l’accès avec votre animal. Travailler de pair avec votre conseiller en voyages pour trouver et réserver un hébergement où votre compagnon sera le bienvenu.  

Et puisque la présence d’un animal entraîne souvent des coûts additionnels, informez-vous avant la réservation pour connaître tous les détails applicables et éviter d’avoir des mauvaises surprises – et ne laissez aucune mauvaise surprise derrière non plus, ça pourrait coûter cher !   

IL est votre responsabilité de veiller à ce que votre fidèle ami soit en sécurité, heureux et diverti afin qu’il ne cause aucun dommage, et il va sans dire de toujours nettoyer les lieux avant votre départ s’il laisse des traces, et ce, quelles qu’elles soient.  

Restez calme

Nos animaux de compagnie ressentent nos états d’âme, alors si vous êtes calme et confortable, il y a de fortes chances que votre animal le soit aussi, et ainsi, tout le monde pourra profiter agréablement du voyage, et des vacances !  

Communiquez avec l’un de nos conseillers en voyages pour planifier un voyage sécuritaire et amusant pour vous et votre animal de compagnie !  

#commencezàvoyager!

Images : Getty

Par Lynn Elmhirst, productrice et animatrice BestTrip TV

© BestTrip.TV/Influence Entertainment Group Inc ou détenteur de droits. Tous droits réservés. Vous êtes autorisé à partager le contenu de cette page, mais sa publication, diffusion, réécriture ou redistribution est interdite. 

check